Accueil

L’expatriation
Performance

L’expatriation

L’expatriation ou la mutation professionnelle, une transition de vie !

Le changement dans le cadre d’une expatriation ou d’une mutation professionnelle est parfois vécu comme une épreuve. Il n’est pas toujours souhaité mais même lorsqu’il est désiré, cela ne se déroule pas forcément comme vous l’auriez imaginé. L’expatriation demande une grande adaptabilité au changement brutal en tenant compte d’un nouvel environnement et parfois de la différence culturelle. Vous sortez de notre zone de confort et cette situation peut impacter votre travail mais aussi votre famille. Ce changement provoque en vous des émotions fortes qui vous déstabilisent et vous angoissent. Le doute peut parfois s’installer et le stress avec.

Comment faire pour réussir son expatriation ?

L’expatriation ou la mutation est souvent la résultante d’une reconnaissance de la hiérarchie vis à vis de vos compétences et votre capacité à apporter une plus-value à l’entreprise. C’est une mission qui vous ait confié et la prise de conscience de ce postulat vous permet de comprendre qu’il s’agit d’une confiance qui vous ait accordé. Cette situation peut parfois être difficile à assumer bien que vous ayez accepté le poste mais ce qui reste déterminent, c’est de comprendre que vous n’êtes jamais dans l’obligation d’accepter une telle mission. Mais ce changement peut être aussi vécue comme un challenge, un défi à relever et parfois le résultat de longue année de travail.

L’expatriation

Alors pourquoi le doute et les freins viennent gâcher la fête

Le doute est un sentiment que nous ressentons souvent par manque de prise de décision face à un choix qui relève de l’incertitude, qui induit un manque de confiance en soi probablement par manque d’intuition.

Il apparaît évident que lorsque vous sortez de notre zone de confort ce qui est souvent vécu dans le cas d’une expatriation, vous perdez nos repères et des interrogations, des impressions viennent vous déstabiliser.

Cette situation remet en jeu toutes les décisions prises comme si le cercle vicieux se refermait sur vous.

Le but est d’en sortir et de relativiser. En prendre conscience, c’est se donner les moyens de refaire corps avec le cercle vertueux, c’est avoir envie de voir les choses positivement et surtout adopter une certaine prise de recul. Le lâcher prise et la prise de recul passe par une libération de des émotions négatives qui vous envoient des messages toxiques et vous ramènent à une situation de stress. La peur de l’inconnu s’installe en s’accompagnant sournoisement du doute.

Tout d’abord, pour réussir une expatriation, il est important d’évaluer objectivement les plus et les moins de ce changement pour sortir du doute. Faire une liste où les avantages et inconvénients sont visibles et peuvent être lus, relus et modifiés à volonté. C’est une sorte de verbalisation qui vous permet de mettre de la distance avec une émotion, pas toujours justifiée mais qui va éveiller en vous un souvenir ou une expérience passée.

Une fois cette liste établie, il est nécessaire de procéder à la reconnaissance des lieux par la collecte d’informations concrètes et documentées dans les journaux, la télé ou via Internet mais il est tout aussi nécessaire d’aller sur place pour vous rendre compte de la réalité des choses et des conditions de vie sur place. Parfois certaines informations peuvent être quelques peu erronées et ne correspondent pas véritablement au vécu de gens qui y résident. Il est important de se faire sa propre opinion en rencontrant et en échangeant avec des personnes sur place.

Une fois cette investigation faite, il est préférable de se sentir en accord avec ses propres choix pour assumer pleinement ce changement de vie car s’expatrier ou se délocaliser implique de déplacer une famille entière et de prendre en compte le ressenti de chacun de manière individuelle. Le groupe qui constitue la famille a besoin de sentir qu’il peut compter sur la solidité de celui ou celle qui a initié le changement.

Prendre conscience de sa capacité à s’adapter ailleurs est une des conditions essentielles à l’expatriation.

Dans le cas où le doute persiste mais que le choix est pris, CLEEN peut répondre à cette angoisse qui ne s’efface pas avec des informations objectives. La méthode CLEEN va permettre de mettre des mots sur la situation, de prendre de la distance avec cette angoisse et de lever le blocage qui en découle. Par ce biais, les informations rationnelles vont être mieux prises en compte et les actes plus cohérents avec la décision.


L’expatriation

 

Article écrit par Salma Harignordoquy 26/02/2020

 

Prendre un rendez-vous maintenant !