L’intelligence émotionnelle
Générique

L’intelligence émotionnelle

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ?

L’intelligence émotionnelle est un concept exposé en 1990 par les psychologues Peter Saloyey et John Mayer, puis popularisé à partir du milieu des années 90  par Daniel Goleman.

C’est un facteur prédictif de la réussite sociale car directement lié à l’adaptabilité de la personne. Contrairement au QI qui ne peut que très rarement évoluer, l’intelligence émotionnelle se développe continuellement grâce à des facteurs externes tels que l’éducation, la thérapie ou le coaching.

Ce n’est pas pour rien que cette capacité à réguler nos émotions et appréhender celle des autres se situe au cœur de la notion d’Intelligence Émotionnelle (IE).

L’IE se définit comme la conscience de soi et la capacité à comprendre nos émotions ainsi que leurs influences et à les utiliser pour guider nos décisions. Par exemple, dans le milieu professionnel, nous sommes parfois submergés par des émotions qui diminuent la qualité de notre travail et affecte par ricochet la qualité de notre vie personnelle. Les émotions ont une très grande influence sur notre vie en général. Il est donc nécessaire de prendre conscience de ce qu’on vit à tout moment pour mieux se préparer à gérer certaines voir toutes les situations. Avec le temps, nous apprenons à connaitre et reconnaître nos déclencheurs psychologiques. Cet apprentissage et cette mise en veille amène à prévenir les risques de surcharges émotionnelles.

Le deuxième rôle est la gestion de soi, avec la maitrise de ses émotions et de ses impulsions ou réactions.

Chaque jour, nous sommes confrontés à des situations qui exacerbent nos émotions ; elles peuvent être tour à tour positives et négatives. L’accumulation de toutes ces émotions peut nous donner l’impression de perdre le contrôle ; c’est pourquoi, lorsque nous atteignons un  pic d’émotivité, il est alors urgent de lâcher prise pour réguler nos ressentis et équilibrer nos sensations.

Le troisième aspect de l’IE est la conscience sociale ainsi que la capacité à comprendre et gérer les émotions des autres. 

Lorsque nous avons la capacité de faire preuve d’empathie envers nos proches ou notre entourage, nous sommes à l’écoute de leurs ressentis, ce qui permet aussi de manifester de la bienveillance envers eux. Nous sommes tous capables de comprendre la souffrance des autres en utilisant ce que nous possédons de manière instinctive : notre intuition.

Ce constat met en évidence notre capacité à mettre en place des techniques sophistiquées telles que l’écoute active qui permet à celui qui reçoit la parole de comprendre l’autre dans le non-jugement et à la personne en difficulté ou en souffrance de nommer ses émotions et clarifier la perception des choses. Cette clarification permet aussi de révéler les ressentis et de libérer les émotions.

L’intelligence émotionnelle permet d’intensifier le lien social et de consolider le relationnel.

Elle est un maillon indispensable dans la gestion des conflits qu’ils soient d’ordre personnel ou professionnel car elle favorise la communication entre les individus pour permettre à chaque personne concernée de révéler et partager ses idées, ses ressentis et ses émotions nécessaires à une cohésion sociale réussie.

Et inversement, il est nécessaire de prendre conscience de ses émotions pour communiquer avec les autres, ce qui permet de prendre de la distance avec ses ressentis pour pouvoir partager ses pensées et ses sensations.

L’intelligence émotionnelle permet d’évaluer la bonne distance et le bon dosage pour agir en fonction des émotions et du ressentis des autres.

C’est identifier son émotion et reconnaitre celle de l’autre pour faire des choix tout en respectant les deux antagonistes.

Ces dernières années de nombreuses études ont été faites pour expliquer et analyser ces concepts qui valident les observations et expérimentations enregistrées concernant les émotions et leur impact sur nos actions et notre vie.

Ces études ont démontré que si une personne est en surcharge émotionnelle, la transmission des bons messages entre le cerveau reptilien qui gère les instincts et le néocortex qui gère la raison, se trouve interrompu. Les blocages se mettent en place et l’intelligence émotionnelle perd sa fonction première. Si les émotions sont refoulées et moins ressentis par manque de stimulation ou si les émotions sont suractivées par excès de stimulus, la faculté de raisonner s’en trouve automatiquement altéré.

Il en ressort que les personnes qui ont une capacité élevée à gérer leurs émotions et savoir prendre en compte celles des autres réussissent mieux dans la vie, tant au niveau professionnel que personnel.

Quel est le rôle de CLEEN ?

CLEEN est la méthode qui vous permet de remettre en adéquation toutes les transmissions entre les différents cerveaux qui constitue le cerveau triunique et harmonise le corps, le cœur et l’esprit.

Cette méthode de coaching vous permet de prendre en compte tous les éléments favorisant l’intelligence émotionnelle et ses composantes dont la conscience de soi, la gestion des émotions, la conscience sociale et la gestion des relations ; le tout vous permet de mieux interagir avec les autres autant dans votre vie professionnelle que personnelle, et donc de vous épanouir pleinement.

CLEEN est le moyen de révéler notre intelligence émotionnelle et nous permet de l’utiliser pour accéder au Bonheur !

 

Article écrit par Salma Harignordoquy 26/11/2019

 

Prendre un rendez-vous maintenant !