Le cerveau triunique
Générique

Le cerveau triunique

Comment fonctionne le cerveau ?

Notre cerveau est constitué de 3 parties :

  • Le cerveau reptilien qui concerne l’Instinct. Ce cerveau est le premier à s’être développé chez les êtres vivants il y a 350 millions d’années ; c’est celui qui permet de se protéger des dangers, de survivre, de se nourrir et qui commande les besoins fondamentaux. Lorsque nous cherchons à comprendre son fonctionnement, nous comprenons que c’est la partie archaïque et en même temps la plus rapide car elle crée les réflexes et les pensées automatiques. Le cerveau reptilien est celui qui a le moins évolué et qui a persisté tous ces millénaires en tant que mémoire instinctive de l’espèce humaine. Cette mémoire s’inscrit dans notre corps et nous en gardons le fonctionnement primitif.
  • Le cerveau limbique qui relève de l’affectivité, de l’émotionnel, de la motivation et du contrôle; c’est le fonctionnement des émotions. C’est par lui que nous ressentons l’Amour, l’Amitié, les peines, les peurs, les colères, la tristesse mais aussi la JOIE. Il régit nos comportements et il est directement impliqué dans les problèmes de dépression ou de Burn-out. Il est plus difficilement gérable directement car il est protégé par le cerveau primitif qui lui envoie des messages de mise en danger.
  • Le néocortex est la raison, la conscience et constitue donc la matière grise. Il intervient dans la perception, l’abstraction, le langage, la rationalisation, la décision et l’action. C’est la partie du cerveau la plus récente chez l’humain et pourtant il constitue 80% du cerveau. Il n’est pas soumis à l’automatisation et peut se mettre en mode réaction, ce qui fait que la perception des choses peut être analysée et réadaptée en fonction des situations.

Les 3 cerveaux sont semi-autonomes mais dépendent aussi les uns des autres.

Le cerveau primitif va donc constamment chercher à se protéger dans le cas d’un traumatisme et le psychisme va jouer son rôle en mettant en miroir le passé ou la situation déjà vécue ; ce mécanisme provoque en retour un automatisme au niveau du ressenti et génère à nouveau des émotions négatives. C’est un schéma répétitif qui alimente un cercle vicieux.

Mais alors d’où viennent les émotions négatives ?

A chaque fois que la personne se retrouve dans une situation dérangeante similaire à ce qu’elle a vécue dans le passé, la mémoire se réactive et va occasionner une émotion négative, perçue par l’esprit mais qui va s’imprimer dans le corps. Ce ressenti crée du stress, de l’angoisse, un blocage ou une phobie.

L’émotion est la source interne du blocage et du stress.

  • Qui n’a jamais eu un blocage devant un auditoire lors d’un exposé, d’une conférence ou d’une prise de parole en public ?
  • Qui n’a pas eu peur de manière démesurée ou incontrôlable de la petite bête qui court le long d’un muret ?
  • Qui n’a pas eu d’angoisse inexpliquée qui paralyse et meurtrit à la fois ?

“ Rassurez-vous, nous tous, un jour ! ”

Ce désordre est d’ordre psychique mais il peut être aussi psychosomatique, c’est à dire que les émotions négatives vont se figer et s’enraciner dans le corps. Les habitudes réactionnelles sont alors activées par un processus physiologique et empêchent l’apaisement.

La libération de ces émotions passera donc par ce corps.

Guérir du traumatisme ne nécessite pas de se souvenir du trauma en lui-même ou de réactiver des souvenirs qui y sont liés. La méthode se centre sur les enjeux présents ou les difficultés actuelles pour se reconstruire à partir du moment présent par un mécanisme de résolution de problèmes et de libération en cascade.

Tout ce que le cerveau reptilien perçoit et que CLEEN traite :

Les hyper-réactivités émotionnelles

  • Peur
  • Angoisse
  • Phobie
  • Anxiété
  • L’inquiétude
  • Stress
  • Stress post-traumatique
  • Accident
  • Prise de parole en publique
  • Position de leadership
  • Doute
  • Culpabilité
  • Honte
  • Tristesse
  • Colère
  • Frustration
  • Jalousie
  • Blocage
  • Tensions familiales ou professionnelles
  • Mal-être
  • Trouble du sommeil
  • Grignotage compulsif
  • Le deuil

L’inhibition

Difficulté à :

  • Penser clairement
  • Savoir ce que l’on veut
  • Passer à l’action
  • Persister
  • Se donner le droit de réussir
  • Absence de réaction

Au centre des  ressentis émotionnels, on retrouve toujours les empreintes inconscientes qui bloquent le niveau de réussite.

Le cerveau triunique

Article écrit par Salma Harignordoquy 15/01/2020

 

Prendre un rendez-vous maintenant !