Accueil

La prise de parole en public
Blocage et stress

La prise de parole en public

Pourquoi la prise de parole en public touche-t-elle autant de personnes ?

La communication est la base des relations humaines. Nous échangeons en permanence, pour satisfaire nos besoins, pour exprimer nos pensées, nos ressentis, pour avoir la joie de partager avec autrui.

Pourtant, le fait de parler en public peut être vécu comme une épreuve, ce qui peut générer du stress chez certaines personnes, voir même une angoisse. C‘est une peur largement répandue, qui touche quasiment tout le monde, de tous milieux sociaux et à tous niveaux de responsabilité. La crainte de s’exprimer face à un public relève de notre inconscient. En effet, il n’est jamais facile de faire face à une situation où l’on se retrouve seul, exposé aux regards des autres sans être assuré de leur bienveillance et empathie. La peur du jugement vient se mêler à la peur de ne pas maîtriser le sujet ou du moins de ne pas délivrer le message correctement.

Paradoxalement, avant de s’intéresser au contenu de votre message, votre auditoire vous sera attentif par la simple volonté de partager vos informations. Cette action est une preuve de courage en elle-même.

La peur de prise de parole peut être causée par différentes raisons : peur du regard d’autrui, du jugement personnel ou même par timidité excessive.

Cette peur crée aussi des angoisses qui se traduisent par différents symptômes : gorge nouée, bouche sèche, mains moites ou tremblantes, des maux de têtes, et dans un cas extrême une paralysie.

Il existe différents niveaux d’angoisse dans la prise de parole en public. Elle peut être pesante mais pas invalidante. Or, quand elle est plus intense, ceux qui en sont atteints se retrouvent enfermés et cela peut se transformer en phobie.

Le stress généré par la prise de parole en public peut être un frein à une évolution dans le cadre professionnel et enferme dans une forme de souffrance la personne qui le vit.

Environ 55% de la population appréhende cette situation et près d’une personne sur trois renonce à s’exprimer devant un groupe.

Conséquences :
  • Une limite du champ relationnel
  • Une anxiété clairement corrélée au regard négatif que l’on porte sur soi et ses performances, c’est-à-dire une faible estime de soi.
  • Plus l’exigence personnelle est élevée, plus les critères à atteindre sont élevés, et plus on craint davantage son propre jugement que celui des autres.

« Toute situation sociale est alors perçue comme évaluative », expliquent Christophe André et Patrick Légeron dans La peur des autres (Odile Jacob, 2000)

« Ceux qui n’osent pas s’exprimer vivent dans une totale soumission à l’opinion des autres » confirme le psychiatre Frédéric Fanet, dans Affirmez vous !

Comment se libérer de cette angoisse et prendre la parole aisément ?

Pour combattre ces peurs, plusieurs techniques existent :
  • Se lancer dans une situation qui peut être anxiogène comme pour se lancer un défi dans le but de s’habituer
  • Respirez pour faire baisser la tension et conjurer le trac
  • Pensez à votre public : recevoir son enthousiasme et sa vivacité
  • Maîtriser le débit de voix
  • Faire le vide autour de soi et se concentrer sur le discours à lire
  • Faire une à deux séances de CLEEN pour se libérer définitivement de cette peur

De nombreux témoignages attestent que la méthode CLEEN est efficace immédiatement après une séance. Celle-ci permet de se libérer des croyances limitantes qui vous empêchent de croire en vous, en votre capacité à diffuser un message, à se faire entendre et respecter.

CLEEN vous permet aussi d’agir au niveau de votre cerveau reptilien, qui est là pour vous protéger des agressions externes, mais ce n’est qu’une perception altérée de votre cerveau car lors de la prise de parole, vous n’êtes à aucun moment en danger. C’est cette prise de recul et le lâcher-prise que vous apporte le CLEEN et qui permet de rompre le système d’engrenage qui ne permettait plus à la raison de décider et de prendre le contrôle.

La prise de parole en public

Article écrit par Salma Harignordoquy 10/03/2020

 

Prendre un rendez-vous maintenant !