Accueil

Traumatisme

Le harcèlement

Le harcèlement est une violence répétée pouvant être physique, verbale ou psychologique.

Le harcèlement conjugal ou en milieu familial

Le harcèlement conjugal est un moyen de pression que l’homme ou la femme exerce sur son conjoint ou sur un membre de la cellule familiale de manière volontaire, qui peut être fait consciemment ou inconsciemment. Il peut aussi révéler une maladie mentale. Le résultat est le même : la personne qui en souffre se trouve anéantie, sous emprise et maltraitée. Les effets de ce harcèlement se fait sentir par un comportement de peur absolue : peur de parler, peur de refuser, peur de sortir, peur de s’habiller d’une certaine façon et peur de penser car penser voudrait dire comprendre ce qui se passe et donc se mettre en danger. En effet, le danger est bien présent … il se manifeste souvent par des injonctions ou des menaces qui vont jusqu’aux menaces de mort.

Vivre avec une personne qui harcèle et manipule, c’est vivre dans le déni de soi ! La souffrance ressentie est d’autant plus vivace que le harcèlement est exercé à huit clos. Vous pensez ne pas pouvoir en parler autour de vous, « qui vous croirait, votre conjoint.e est si parfait.e », et votre solitude vous enferme dans la dépression.

Mais le corps et l’esprit sont faits de sorte que l’instinct de survie transcende les peurs et les blocages. C’est le fait de vouloir passer à l’action et de sortir de l’effroi, qui fait sortir du silence, ce qui va libérer les émotions jusque-là refoulées et par la même occasion libèrer la parole.

Dire, c’est reconnaître sa souffrance et engager le changement.

Le harcèlement en milieu scolaire

Dans le milieu scolaire, le harcèlement est fréquent et il est violemment subi. Il s’agit souvent d’un ou de plusieurs individus qui s’acharnent sur un enfant qui ne sait pas ou ne peut pas se défendre. Cette situation d’une extrême violence est ressentie comme une injustice.

Lorsque la victime est constamment insultée, battue, menacée ou humiliée en recevant des messages injurieux à répétition, moquée ou même bousculée, on parle de harcèlement.

Comment le repérer ?

Il y a 3 critères principaux qui caractérisent le harcèlement :

  • La répétitivité : lorsque des agressions se répètent sur une longue durée,
  • La violence : lorsque le rapport de force et de domination s’exerce sur une ou plusieurs personnes de manière physique ou moral,
  • L’isolement : lorsque la victime n’entretient plus de relation avec ses proches, ne communique plus, se sent plus faible moralement et physiquement, donc dans l’incapacité de se défendre.

Le harcèlement reposent sur plusieurs facteurs :

  • Le rejet et la stigmatisation de certains sujets en raison de centres d’intérêts et d’avis divergeant,
  • L’appartenance à un groupe social,
  • Un handicap physique ou mental,
  • Un trouble de la communication tel que le bégaiement,
  • L’apparence physique relatif au poids, la taille, la couleur de peau ou même le sexe,
  • L’identité de genre tel que le sexisme et l’homophobie.                                                                                                

Avec l’avènement des nouvelles technologies, nous retrouvons une nouvelle forme de harcèlement, « le cyber harcèlement », qui se propage de plus en plus de nos jours, de manière plus sournoise et plus rapide dans le milieu scolaire. Les enfants peuvent alors en subir les méfaits en dehors des murs de l’école, anonymement ou non, ce qui pousse à nous questionner sur les causes de ce fléau mais surtout à agir pour savoir comment en sortir. De nombreuses familles se trouvent impuissantes devant la détresse de leurs enfants sans réponses à leurs questions ni même envisager de prévoir un accompagnement.

Les conséquences du harcèlement peuvent être multiples et certains signes avant-coureurs permettent de suspecter le harcèlement comme le décrochage scolaire, la phobie scolaire, l’automutilation, la désocialisation, l’anxiété, la dépression, la perte d’estime de soi, l’anorexie, l’addiction (alcool, médicaments ou drogues) et dans les cas extrêmes, le suicide.

En outre, le harcèlement scolaire peut avoir des conséquences importantes sur le développement psychologique, physiologique et social de l’enfant ou du jeune adulte.

Aujourd’hui il est possible d’être accompagné spécifiquement pour se défaire de l’emprise d’un harceleur et se détacher de la souffrance occasionnée grâce à la prévention scolaire, aux associations, aux psychologues ou thérapeutes spécialisés dans l’accompagnement de libération émotionnelle pour permettre aux victimes de se reconstruire après une douloureuse épreuve.

Le harcèlement au travail

Qu’est-ce que le harcèlement moral au travail ? Le code du travail en donne une définition : « aucun salarié ne doit subir les agissements répétés de harcèlement moral qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits ou à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel »

Dans le monde du travail, en fonction de la hiérarchie, il est parfois difficile de différencier directives et ordres ou encore remarques et attaques, et donc d’évaluer le harcèlement.

Toutefois, le harcèlement se caractérise bien par la répétition des faits. Une attaque en soit n’est pas grave, mais la répétée quasi quotidiennement finit par faire mal.

Les conséquences sont alors lourdes. Dans un premier temps, on observe un sentiment d’épuisement, de culpabilité et de honte.

A moyen terme, on observe une possible apparition d’une névrose traumatique qui se caractérise par le ressassement de scènes traumatisantes ou humiliantes, une angoisse à l’idée d’aller au travailler et des insomnies.

Le sentiment d’injustice est profondément perçu avec deux types de réactions qui se mettent en place : La première est l’hyper réactivité, la seconde est l’inhibition. Par une étude approfondie du comportement humain face à ces ressentis, CLEEN apporte une réponse à cette souffrance qui empêche de vivre sereinement. Il est important d’agir vite et de préférence préventivement avant de basculer.

A long terme et à force de subir le harcèlement, on observe de profondes atteintes chez les victimes notamment une dépression, une paranoïa, une désorganisation psychosomatique, des bouffés délirantes, une tendance suicidaire et le plus souvent un ensemble de symptômes mêlés qui mènent au Burn-out.

Tous les domaines de vie sont alors affectés par cette agression morale, que ce soit du point de vue professionnel par la diminution de la satisfaction au travail, désinvestissement professionnel, isolement, dégradation des relations avec les collègues mais aussi du point de vue personnel, par une déprime constante, de l’irritabilité envers ses proches et des conflits familiaux lourds de conséquences ; parfois même un désintérêt pour sa famille. Le cerveau se retrouve dans un étau, incapable de relativiser ni de prendre du recul et encore moins reprendre le dessus.

Cette souffrance est parfois si intense qu’elle met à l’arrêt le corps, comme pour signifier qu’il est en alerte. C’est le cerveau reptilien qui est aux commandes. L’instinct de survie se met en marche !

Le rôle de CLEEN ?

CLEEN vous permet de reprendre le contrôle de vous-même, pour vous permettre de rehausser l’estime de soi. Vous devenez acteur de votre propre vie, de vos décisions et votre devenir. Vous retrouvez le chemin de l’espoir et la liberté de choisir la meilleure direction à prendre pour vous et d’adapter vos actions ou réactions. CLEEN vous donne les clefs pour agir face à des situations de harcèlement. Le but étant que vous ne soyez plus victime de harcèlement, que vous sachiez vous défendre ou ne plus être sous l’emprise de votre bourreau et prendre soin de vous de manière durable et définitif.

 

Article écrit par Salma Harignordoquy 10/06/2020

 

Prendre un rendez-vous maintenant !